Tour des Glaciers de la Vanoise : le team fait des exploits

Publié le par Team Zoom Zoom Husky

Récit de l'aventure by Elie

Les podiums et le suiveur


Flo - Caro - Elie (photo Julie)

Ce week-end nous étions trois - Caroline Freslon-Bette, Élie Nathan, Florian Racinet -  pour représenter le team ZZH au Trail des Glaciers de la Vanoise 72km, 3800+

Voici ma vision  de ce bon  week-end

En amont logistique organisée par Caro : du grand art : appart de luxe pour 6 (Maman Freslon et Julie Racinet  assureront la logistique sur place avec efficacité et bonne humeur, merci à elles)
Sur place dès le vendredi soir, douceur de vivre bières, pâtes, pâtes et re-pâtes et bonne humeur. Samedi cool balade boutique inscription et Caro qui ne connaît personne mais embrasse la moitié des organisateurs et la plupart des coureurs : la Carotte est populaire, sourires, clins d’œil, éclats de rire... Un ami mystère lui offre même une super bouteille de Bourgogne.
Pâtes, pâtes et taboulé,  petit dodo avant le départ dimanche 5 heures
État des troupes au départ : Pour Caro les bobos de la semaine cou bloqué, épaule douloureuse, pour moi une préparation très courte, pour Flo 5 comprimés d’algues, 1 choco… et un podium de programmé.
Après 1h30 d’ascension Flo est déjà à la bagarre avec la tête de course, Caro souffre du cou et est restée calée derrière moi jusqu’au 1er ravito. Elle me double sur le plateau et je ne la retrouverai qu’à l’appart en fin d’aprem.
Km 36 mi-course la tête de course se précise Pommeret est loin devant, Flo et 2-3 coureurs ensembles, Caro a oublié son cou et c’est maintenant le calvaire côté bide qui commence, elle explose sa seule rivale qui craque définitivement. Je suis encore dans le rythme ça ne va pas tarder à se gâter.
Km 45 je prends le coup de bambou que ma courte prépa laissait envisager, Caro visite les toilettes de chaque refuge de la Vanoise, elle compte ouvrir un guide (si, si !) Je repars après un cocktail pose-aspirine-coup de fouet, ça va mieux !
Km 51 la deuxième bosse de la journée +1000 ça n’en finit pas c’est beau et terrible dans le mur final
Pour terminer 12 km de descente de la mort (d’ennui) non-stop, Flo attaque et manque de peu la deuxième place, Caro déroule en draguant les joggeurs qui passent, je découvre, insoupçonnées, des douleurs dans les quadri  et des ressources pour les oublier !

Flo prend la troisième place en toute logique  (en - de9h00 ), Caro, la première pour les mêmes raisons (10h30) et je finis à 35 minutes et sous les premières gouttes en 42eme place.
Podium super naze sous une pluie battante personne, la sono de misère les lots bof-bof
Bilan : Flo c’est un pro, rien n’est laissé au hasard, mais tout dans la décontraction sans se prendre la tête, la grande classe.
Caro c’est une tueuse, un pit-bull en course, dos bloqué, tripe à l’envers elle attaque et ça fait des dégâts 22ième au scratch ! tout sourire malgré tout elle est la chouchoute des coureurs qui l’accompagnent (et hallucinent de ses capacités) mais quelle popularité, tout le monde l’aime !!!

Publié dans Les aventures du team

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jeromeZZ 07/07/2009 20:09

Super les jeun's !! bravo !!

Fred 07/07/2009 19:09

Bravo à vous trois. Je suis admirative de vos perf. Caro tu nous épateras toujours.

Laurent 07/07/2009 14:02

Bravo à tous les trois, désolé de ne pas avoir pu vous accompagner ce week end. J'espère que d'ici fin août tout sera réparé.
Laurent